Depuis Sion, train et bus vous déposent à Ovronnaz. Le télésiège de Jorasse permet de rejoindre le sentier à flanc de coteau emmenant le randonneur à la Pierre à Vatserou. De lacet en lacet, l’itinéraire gagne Plan Coppel puis Plan Salentse, dernier replat bordé par le Petit et le Grand Muveran. Quelques virages encore et la cabane Rambert récompense vos efforts. Un panorama à couper le souffle sur les Alpes Valaisannes, du Cervin au Mont-Blanc en passant par les Combins et les Dents-du-Midi enchante le regard. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir un bouquetin !

L’itinéraire part ensuite à l’assaut du col de la Forcla, surveillé par la Dent de Chamosentse se reflétant dans les eaux du lac de la Forcla. Somptueux, le paysage lunaire se décline en roches, caillasse, falaises, névés et marécages. Vallée minérale digne de Mars, la Derbonne et sa rivière éponyme conduisent lentement le randonneur en direction de la réserve naturelle de Derborence. En chemin, le rustique gîte de l’alpage de Dorbon (La Chaux) offre une pause bienvenue. L’univers impénétrable de Derborence et son lac turquoise clôturent cette randonnée sauvage.

Il reste à sauter dans le car postal afin de regagner la plaine par la route sinueuse à souhait : expérience à tenter absolument !

Le saviez-vous ?

Le roman Derborence de Charles Ferdinand Ramuz, publié en 1934, met en scène un berger enseveli lors de l’effondrement d’une falaise sur le versant valaisan du massif des Diablerets, le 23 septembre 1714. Ce fameux éboulement, tout comme celui de 1749, ont causé des dégâts considérables.
1958 : ouverture officielle de la ligne postale Sion – Derborence. La course quotidienne était une aventure : on partait de Sion à 9h30 mais impossible de dire à quelle heure on allait arriver ! Le chauffeur était équipé d’un pic et d’une masse pour faire face à d’éventuels rochers tombés durant la nuit…

Accès au Tour :
train R 6127 Sion – Riddes / bus B312 Riddes – Ovronnaz / télésiège de Jorasse
Retour :
bus B331 B332 Derborence – Sion

Restauration : restaurant d’altitude de Jorasse – cabane Rambert – gîte de Dorbon – Refuge du Lac